Les artistes

Elise Hobbé – Valérie

Elise Hobbé

Elise Hobbé

Elise Hobbé a été formée au Cours Florent, à l’Ecole des enfants terribles.  Stages avec Laurent Laffargue, Bob Mac Andrew, Eric Viala, Fanny Vallon puis joue dans « Parole de singe » Georges de Cagliari mes Sara Veyron « Dolidoëne » Géraldine Martin ; « La catin de Bon Aloi » Soleranski mes Roland Defrance; « Les petits tracas du clown“ Karl Valentin mes J. Delbes ; « Les papillons de nuit » M. Bouchard et « Quand rôdent les chien-loups » Reko Lundan mes Maxime Leroux; « Le parcours de Lotte » Botho Strauss mes Michel Lopez.

Au Cinéma, elle tourne « Des éclats de lune » Laurence Vasselin; «La porte » Jean-François Trainard ; « 1,2,3 nous irons au toit » Neyla Ben Hamouda; « Turf » Fabien Drujon.

Radio : « Pluie de cendres » Laurent Gaudé mise en onde B. Mayet

Marine Martin-Ehlinger – Valérie

Marine Martin-Ehlinger

Marine Martin-Ehlinger

Marine Martin-Elhinger est formée au Studio Pygmalion avec Pascal Luneau et Patricia Sterlin, John Strasberg & Sarah Eigerman de 1985 à 1990, Sigmund Molik et Les arts du spectacle 1983-1985 Stages avec Jean Michel Rabeux, Catherine Anne, Eugène Durif, Kim Massee et Bruno Nuytten.

Elle est interprète dans « Puissants et miséreux » Yann Reuzeau (Carole), « Quand mon cœur bat » Alberto Lombardo ( Pauline), « Deirdre des douleurs » JM Synge mes Christophe Thiry, « L’impromptu de Versailles » Molière mes Nicolas Moreau, « SFAX » Claudine Pellé, « Don Juan » Molière mes Christophe Thiry, « L’avare » Molière mes Jean-Louis Crinon, « La finale » S. Nuzzo mes Christophe Thiry, « Peines d’amour perdues » Shakespeare mes Simon Abdkarian, « Demain il fera jour peut-être » Alexis Dessaux, « Antigone » de Anouilh mes André Boucry, « This propriety is condamned » Tenessee Williams mes Ray Monroe – EU Worcester.

Elle tourne pour le cinéma des court-métrages avec Milka Assaf, Guillaume Paturel, Matrin Taylor, Marc-Benoit Créancier. Long-métrages : « Numéro 2 » de Jean Luc Godard, « Les migrations de Wladimir » de Milka Assaf, « Ophélie » de Nils de Coster et plusieurs téléfilms avec les réalisateurs : Yves Thomas, Gérard Martin et Yves de Peretti.

Anais Harté – Wanda

Anais Harté

Anais Harté

Anaïs Harté a été formée au cours Simon avec Chantal Brière « Les pieds dans le tapis », « L’Etau » et « La bête qui ne dort pas » de Georges de Cagliari mes Sara Veyron « Le tour du monde en 80 jours » Sébastien Azzopardi et Sacha Danino Prix du public du Festival d’Anjou. Prix Charles Oulmont 2006. Nomination au prix Raimu 2006 « Sur le seuil » Sedef Ecer lauréat de l’aide à l’écriture du CNT « L’éventail de Lay Windermere » Oscar Wilde mes Sébastien Azzopardi, « Le conte d’hiver » Shakespeare – Théâtre de l’Epouvantail, « L’assemblée des femmes » Aristophane mes Chantal Brière, « L ‘âge d’or » Feydau et « Baroufe à Chioggia » Goldoni mes Chantal Brière, « Les cents pas » J. M. Ribes ,« 3615 Jeanne l’artiste » Guy Froissy,  « Le retour » Pinter – Théâtre de l’Epouvantail. Elle intègre la troupe du Théâtre du Chaos en 2009.

Kim Schwarck – Wanda

Kim Schwarck

Kim Schwarck

Kim Schwarck s’est formée à l’Atelier d’acteur à l’Ecole Technique Supérieure du Spectacle. Elle joue au théâtre : « La folle histoire du chaperon rouge » Macha Orlova « Aquarium, cauchemars sans acte et sans fin » Radovan Ivsic « La princesse et le plombier » G. Levoyer « Berlin fragments » Manon Heugel « La novice et la vertu » Jean Philippe Bauer mes Yves Morvan et au cinéma « Coco avant Chanel » Anne Fontaine « Tu peux garder un secret » Alexandre Arcady « Il ne faut jurer de rien » Eric Civanyan « Partir » Xavier Le prince « Lili et Pierrot » Cécile Vuaillat « Les voisins » Judith Kendall.

François Leroux – Les hommes

François Leroux

François Leroux

François Leroux s’est formé à l’Ecole Voie d’Acteurs avec Damien Acoca, Corinne Boijols, , Jean Paul Denizon, Dani Kouyate, Tapa Sudana, Antoine Herbez

Au Théâtre il a interprété le rôle de Tchaïkovski « La Vie secrète de Piotr Ilitch » d’Alexandre Stajic. Il intègre la troupe du Théâtre du Chaos en 2009 et interprète « Les pieds dans le tapis » de Georges de Cagliari mes Sara Veyron

Il a également joué dans « Ladies Night »A. Mc Carten, S. Sinclair et J.Collard, mise en scène de Gérard Goutel;   « Aquarium »de Radovan Ivsic mise en scène de Caroline Corme; « Les Fourberies de Scapin » Molière rôle de Scapin, mise en scène de Gérard Goutel;  « L’avare »de  Molière au Nouveau Théâtre de Blois, mise en scène de Gérard Goutel ;   « Mais n’te promènes donc pas toute nue », G. Feydeau , « Les caprices de Marianne » rôle d’Octave, Espace Marais dans les mises en scène de Pascal de Pindray « Sainte Jeanne »G.B. Shaw mise en scène Marie-Véronique Raban ;   « La nuit de Valognes » E. E. Schmidt, mise en scène Tristan Baille au théâtre Dejazet « Transition» mise en scène Peter Tournier, théâtre du Gymnase.

On le retrouve à la télévision et au cinéma dans : « Nek » réal. Françoise Ellong et David Lucchini « L’affaire Ojima » réal. Luc David, premier rôle « Together » réal. Yannis Braban&Gaël Jacquemin « Les lumières de la nuit » réal. Olivier Guignard « Springtime in autumn » réal. Michael Bergmann
Delry Guyon – Les hommes
Delry Guyon

Delry Guyon

Formé à L’Ecole Internationale de Création Audiovisuelle, Delry Guyon participe à de nombreux spectacles sur Paris et dans la région Centre en tant que comédien ou metteur en scène dans un répertoire théâtral riche et varié (Brecht, Koltès, Mickiewicz, Tchekov, Gogol, Goldoni…) Il intègre la compagnie du Théâtre du Chaos en 2005 pour y jouer une dizaine de pièce de théâtre interactif en tournée dans toute la France.

Sara Veyron – Metteur en scène

Sara Veyron

Sara Veyron, metteur en scène

Affiliée au Syndicat professionnel des Metteurs en scène.

Après des études supérieures en communication, un stage au Théâtre de l’Est Parisien et l’obtention d’un BAFA « Théâtre et Vidéo », Sara Veyron rejoint l’Institut d’Etudes Théâtrales à Paris III Sorbonne Nouvelle pour une licence option Théâtre et pédagogie et une maîtrise, pour laquelle elle entame des recherches autour de l’écriture et la mémoire du mouvement, ainsi que sur l’objet, clé du théâtre de Tadeusz Kantor.

Une formation approfondie lors de stages auprès d’artistes va élargir son champ scénique et dramaturgique. C’est ainsi qu’elle rencontre le théâtre Nô avec Shiro Daïmon et Naohiko Umewaka, le corps-marionnette  et le théâtre du mouvement avec Claire Heggen à l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières, la scénographie, Jean Pierre Merchadour et Gilone Brun, le Théâtre musical Le Grain autour d’œuvres de Georges Aperghis, la danse voltige avec Annie Bourdié,

Sara a également participé à de nombreux spectacles depuis 1991 comme comédienne, été assistante à la mise en scène et à la réalisation (court métrage), metteur en scène et interprète dans des productions françaises et allemandes ( » L’Opéra des gueux  » de J. Gay,  » Lysistrata  » d’Aristophane,  » La Voix des gens  » de Nicolas Frize,  » Der Geizige  » de Molière). Elle créé, fin 1997, la Compagnie Sara Veyron au sein du Théâtre du Chaos et a mis en scène une vingtaine de pièces inédites de Georges de Cagliari, passant allégrement du théâtre interactif dont le théâtre du Chaos est devenu une référence au théâtre contemporain avec  « Fin de Terre ». Elle a interprété aussi des textes et  chansons de Georges de Cagliari (Printemps des poètes, Café de la danse, la Taverne du Port, le Forum Léo Ferré…).

Pierre Le Cacheux, scénographe-plasticien

Pierre Le Cacheux scénographe plasticien

Pierre Le Cacheux scénographe plasticien

Diplômé de l’Ecole des Arts Appliqués de Paris, l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs de Paris, de l’Ecole Nationale Supérieure de Beaux Arts de Paris. A obtenu une Licence d’Arts Plastiques et suivi des études d’Architecture à UP8. Pierre Le Cacheux a été lauréat de la Casa Velasquez. il a reçu de nombreux prix dont : le Prix Paul-Louis Weiller (concours international de portrait), le Prix Georges Wildenstein,  Grand prix de Liseuxet a été lauréat de l’Académie des Arts et du Vin. Sa peinture a été exposée tant en France qu’à l’étranger Espagne, Allemagne, Etat-Unis

Les toiles de Pierre Le Cacheux se trouvent dans diverses collections privées en France et à l’Etranger, ainsi qu’au Fond National d’Arts Contemporain de Paris

Yasmine Hugonnet – Réalisatrice Vidéo

Yasmine Hugonnet

Yasmine Hugonnet réalisatrice

Née à Montreux, de nationalité Suisse et Italienne, elle passe une partie de son enfance en Afrique. Elle commence à six ans la danse classique puis continue en danse contemporaine. Elle étudie au CNR de Paris puis est admise au Conservatoire National Supérieur de Danse et de Musique de Paris en section danse contemporaine, où elle reçoit le 3ème prix d’interprétation en 1999 .

En parallèle  elle se forme au théâtre aux ateliers du Théâtre National de Chaillot, pratique le chant, le butoh, la danse africaine et l’aïkido. En 2000 elle étudie à New York à la Trisha Brown School  et suit divers ateliers à Mouvement Research.

Elle danse pour les chorégraphes Luc Petton (FR), Jo Strömgren (NO), Jean-Marc Heim (CH).

Elle collabore avec Maxime Iannarelli, avec qui elle crée « Rêve d’un poisson chinois » « Ocreterre », « Songes » et développe un travail de création avec des artistes non-voyants notamment à Taiwan avec Shin Body Theater.

En 2004, elle obtient un Master Degré en chorégraphie au sein du programme «Dance Unlimited » en Hollande en poursuivant une recherche pratique et théorique autour de la notion de Présence.

Lauréate des Pépinière Européenne pour Jeunes Artistes, elle est artiste en résidence en Slovénie en 2006. Elle réalise plusieurs créations chorégraphiques «RE-PLAY », « Latitude de pose », « OF OTHER » qui sont jouées internationalement.

Par ailleurs Y.Hugonnet  propose des performances improvisées en relation avec des musiciens (notamment M.Nick), des créations pour site spécifique, enseigne la danse contact improvisation et développe un travail sur l’image photographique et vidéo pour ces propres projets et pour d’autres chorégraphes ou metteurs en scènes.

Rébecca Bonnet - Mouna (Vidéo)

Rebecca BonnetRébecca Bonnet suit une formation pluridisciplinaire (danse, chant, marionnette, clown, bouffon..) au Samovar à Bagnolet. Puis, débute pour elle un travail et une recherche sur le jeu d’acteur au Magasin à Malakoff sous la direction de Marc Adjadj et François Lamotte. Après des rôles variés du répertoire théâtral (Beckett, Genet, Tchevok..), elle connait le théâtre de rue par la Cie NADA théâtre avec qui elle crée plusieurs spectacles.

En parallèle, elle monte une compagnie de spectacles pour enfants,  Ornouille et Béka qui fera naître plusieurs créations dont Qui nous dira.

Elle participe à plusieurs courts-métrages notamment ceux de  Victor  Holl (les fées du métro…).

Rébecca Bonnet a également chanté le répertoire de Barbara a capella.

La comédienne intègre la troupe du Théâtre du Chaos en 2006.

Elle interprète en ce moment les Récits de Femmes de Dario Fo et Franca Rame dans une mise en scène de François Lamotte.